Web Analytics

Demande de devis

Tradition et modernité

16 Jours / 14 Nuits

Globe Trotter

hand-icon

16 Jours / 14 Nuits

hand-icon

Globe Trotter

Les premiers habitants de l’archipel nippon arrivèrent sans doute au cours de la Préhistoire, du Nord et du Sud-Est du continent asiatique, de Sibérie et de Chine, et formèrent différentes unités tribales qui développèrent très vite une civilisation et un système féodal. Les annales chinoises et les chroniques légendaires situent la fondation de l’empire du JAPON vers l’an 660 avant J.-C. avec l’accession au trône de Jimmu, descendant selon la foi shinto de la déesse du soleil Amaterasu.

 

Dès le Vème siècle, un clan supplante les autres pour former un puissant royaume : le clan Yamato. La cour du Yamato domine la région de NARA et unifie la nation par les conquêtes et les jeux d’alliances. A cette époque, le JAPON commence à s’ouvrir aux mondes chinois et coréen. C’est d’ailleurs par le biais de la Corée que le JAPON aura accès au bouddhisme qui deviendra la religion officielle dès le VIIème siècle.

 

Durant la période Asuka, le prince Shotoku prend l’initiative des réformes destinées à moderniser le pays. L’administration centralisée du pays se fait désormais selon le modèle chinois et une élite sinisée se forme. Des contacts plus approfondis sont noués avec la Chine sous la dynastie Tang et le JAPON devient le point d’arrivée de la « Route de la Soie ».


 

Mais peu à peu, les empereurs perdent leur puissance et deviennent des dirigeants symboliques, alors que le véritable pouvoir se concentre entre les mains des nobles de la cour, régents et shogun. Ces derniers, des dictateurs militaires, dirigent le pays de façon presque continue de 1192 à 1867. A la même époque, le système féodal ne cesse de se développer, jusqu’à devenir plus puissant que ne l’avait jamais été l’administration impériale. Les clans seigneuriaux avec à leur tête les samourai, de plus en plus autonomes, s’organisent en véritables états et se lancent dans des guerres de conquête. On dénombre ainsi plusieurs périodes successives : Kamakura (1185-1333) qui voit l’apparition de la secte bouddhiste zen, Muromachi (1333-1576) à la fin de laquelle le missionnaire jésuite Saint François-Xavier introduit le christianisme dans le pays, et Momoyama (1576-1600).

 

Durant la période d’Edo aux XVIème et XVIIème siècles, des commerçants venus du Portugal, d’Espagne, des Pays-Bas et d’Angleterre débarquent au JAPON. Le shogunat japonais les suspecte d’être les prémisses d’une conquête militaire par les forces européennes et rompt toutes les relations avec l’étranger, excepté avec les marchands chinois et hollandais. Cet isolement dure 200 ans, jusqu’à ce que le Commodore Perry force le pays à s’ouvrir aux Etats-Unis avec les accords de Kanagawa en 1854.

 

En quelques années, les contacts avec l’Occident transforment profondément la société japonaise. Le shogunat est contraint de démissionner et l’empereur revient au pouvoir : l’empereur Meiji va lancer très rapidement le pays sur la voie de la modernisation. C’est la restauration Meiji de 1868 avec l’abolition du système féodal et des privilèges de la caste des samourai. Un nouveau système de gouvernement et des réformes économiques, sociales et militaires érigent le JAPON en une puissance mondiale. Cette évolution donne naissance à une forte ambition qui aboutit à la guerre contre la Chine en 1895 et pousse à la rupture avec la Russie en 1905.

 

Le début du XXème siècle voit le JAPON tomber dans une folie croissante de l’expansionnisme militaire. Il se range dans le camp des Alliés lors de la Première Guerre mondiale, mais l’ambition japonaise de contrôler le Sud-Est asiatique demeure entière. Le pays devient une dictature militaire pendant l’entre-deux-guerres. La guerre sino-japonaise et une série de victoires étendent le territoire en Asie et dans l’océan Pacifique. En septembre 1940, l’empire conclut une alliance tripartite avec l’Allemagne hitlérienne et l’Italie de Mussolini. Avec l’attaque surprise de Pearl Harbour en 1941, le JAPON s’engage dans la Seconde Guerre mondiale. Mais son expansion est rapidement stoppée et le largage des deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki signe sa reddition.

 

Vaincu en 1945, le JAPON s’est reconstruit en l’espace de trente ans et a retrouvé le rôle qui était le sien avant la guerre, celui d’« atelier de l’Asie » … mais aujourd’hui contesté par les nouveaux dragons que sont Singapour, Taiwan, la Corée du Sud et Hong Kong. Le « miracle japonais » a propulsé le JAPON au rang de troisième puissance économique et industrielle mondiale.

 

Le JAPON nous livre une foule d’images contradictoires et paradoxales : bonze zen ratissant son jardin de pierre et lutteurs sumo prêts à bondir, métro bondé et solitude du mont Fuji, manga visionnaires et estampes d’une harmonie parfaite, aux couleurs chaudes et profondes, lames de sabre polies des samourai et visage poudré des geisha à l’ombre des cerisiers en fleurs, sanctuaires shinto et buildings ultramodernes … Partagé entre une technologie de pointe, un modernisme avant-gardiste et des traditions séculaires religieusement respectées, le JAPON est un pays unique au monde. Lui seul a su intégrer harmonieusement et sans contradictions ces valeurs apparemment disparates. Pour l’âme japonaise, seule la recherche de la perfection en toute chose est importante. Les jardins, les estampes, la cuisine, tout reflète cette passion de la beauté, de l’équilibre et de la douceur.

Ce voyage vous permettra de découvrir un pays qui, s’il est présent partout et à chaque instant de notre vie, reste pour beaucoup une grande énigme …

VOTRE ITINERAIRE

 

Jour 01

PARIS / TOKYO (vol)

Jour 02

TOKYO

Jour 03

TOKYO

Jour 04

TOKYO

Jour 05

TOKYO / KAWAGUCHIKO (bus – 106 km)

Jour 06

KAWAGUCHIKO

Jour 07

KAWAGUCHIKO / TAKAYAMA (bus – 215 km)

Jour 08

TAKAYAMA / SHIRAKAWAGO / KANAZAWA (bus - 123 km)

Jour 09

KANAZAWA

Jour 10

KANAZAWA / KYOTO (train – 229 km)

Jour 11

KYOTO

Jour 12

KYOTO

Jour 13

KYOTO / NARA / KYOTO (train = 92 km)

Jour 14

KYOTO / MIYAJIMA (train – 387 km)

Jour 15

MIYAJIMA / HIROSHIMA / OSAKA (train – 356 km)

Jour 16

OSAKA / PARIS (vol)

 

 

1er jour : PARIS / TOKYO

Rendez-vous à l’aéroport selon l’horaire de votre convocation.

Formalités d’enregistrement par vos soins.

Envol à destination de TOKYO sur vol régulier (repas à bord).

Nuit en vol.

 

2ème jour : TOKYO

Arrivée à l’un des aéroports internationaux de TOKYO, capitale du Japon.

C’est au cours du XVIIIème siècle que le petit village Edo devient TOKYO, littéralement la « capitale de l’Est ». Aujourd’hui, les gratte-ciel flamboyants, les autoroutes suspendues et les voies ferrées côtoient les temples tranquilles et les monuments historiques qui ont défié le temps et ses turpitudes. Des jardins du palais impérial aux écrans géants du quartier futuriste de Shinjuku, des innombrables boutiques de Ginza au musée national d’Ueno, vous balancerez sans cesse entre modernisme et tradition.

Accueil par un assistant anglophone (non guide) et transfert à l’hôtel (check-in : 15h00).

Cet assistant anglophone restera avec vous le reste de la journée (jusqu’à 19h00) pour vous aider à vous familiariser avec les moyens de transport japonais et vous permettre de poursuivre votre voyage sans assistance ultérieure.

Vous pourrez échanger et activer votre JR PASS (JAPAN RAIL PASS) de 7 jours avec cet assistant. Il vous remettra également une carte électronique de métro non-nominative par personne (chaque carte sera pré-chargée et rechargeable sur place en espèces en fonction de vos besoins) ainsi qu’un pocket WIFI pour avoir un accès internet rapide et illimité au Japon (que vous devrez rendre à l’aéroport d’OSAKA).

Si vous circulez avec cet assistant dans TOKYO, vous devrez simplement lui rembourser ses tickets de transport.

La carte électronique de transport s’utilise comme un porte-monnaie électronique. C’est ainsi que vous pourrez vous déplacer plus facilement en métro, train et bus et l’utiliser également pour le règlement dans des distributeurs, des commerces et des restaurants. Pour les transports, vous devrez passer votre carte à la station de départ et à la station de sortie. Les enfants (de 6 à 11 ans inclus) payent demi-tarif pour les trajets.

Ne vous inquiétez pas, en cas de souci, il y aura toujours des Japonais.es pour vous venir en aide !

 

Reste de la journée libre avec suggestion de visites :

Pour un premier aperçu de TOKYO, promenade dans le quartier futuriste de Shinjuku avec ses néons multicolores, ses écrans géants et la mairie, un double bâtiment impressionnant de 50 étages, chef d’œuvre de l’architecte Tange Kenzo.

Balade dans les quartiers de Ginza, de Shibuya, très à la mode, qui attire autant les familles que les étudiants et de Roppongi qui séduit les jeunes mais aussi toutes les générations !

Logement à l’hôtel.

 

3ème jour : TOKYO

Petit déjeuner à l’hôtel.

 

Journée libre avec suggestion de visites :

Vue extérieure du sanctuaire impérial Meiji Jingu, de style classique shinto, consacré au réformateur du Japon moderne et à sa femme, l'impératrice Shoken. Les Japonais sont profondément reconnaissants à ce couple impérial d'avoir conduit le pays, à partir de 1868, vers la modernité industrielle et technologique sur le modèle de l'Occident. La construction du sanctuaire fut achevée en 1920 grâce au travail de plus de 100 000 volontaires. Il fut hélas détruit en 1945 par l'aviation américaine. C'est seulement en 1958 qu'il fut intégralement reconstruit à l'image de l'original. Depuis, chaque année, à l'occasion des fêtes du Nouvel An, plus de trois millions et demi de visiteurs viennent déposer leur obole dans l'offertoire du sanctuaire et renouveler leurs souhaits de longévité et de prospérité pour la nouvelle année.

N’oubliez pas de goûter la spécialité Teppanyaki, sorte de barbecue où les aliments (légumes et viande) sont cuits devant vos yeux, sur une plaque en fer.

Pour une immersion totale dans le monde japonais, rejoignez le quartier branché de Harajuku, particulièrement animé le samedi et le dimanche … Ce quartier est fréquenté par un grand nombre de jeunes adeptes de la mode « lolita » ou souvent habillés en personnages de manga, d’anime japonais ou de jeux vidéos. La célèbre avenue Omotesando est surnommée « Champs Elysées » de TOKYO avec ses grandes enseignes de luxe. La rue Takeshita-dori concentre un grand nombre de boutiques de créateurs de mode.

Promenade sur la place du palais impérial (vue extérieure). Le palais, dans sa partie centrale sert toujours de résidence à la famille impériale et n'est ouvert au public que deux jours par an, le jour de l'anniversaire de l'empereur, le 23 décembre, et le 2 janvier. Ce palais est situé sur le site du château d'Edo, datant de 1457. De l’esplanade, vous apercevrez également le pittoresque pont Nijubashi et les larges douves carrées avec leurs cygnes noirs et leurs carpes obèses.

Continuation vers le quartier d'Akihabara, le quartier de l'électronique et des mangas.

Logement à l’hôtel.

 

4ème jour : TOKYO

Petit déjeuner à l’hôtel.

 

Journée libre avec suggestion de visites :

Partez à la découverte du marché aux poissons de Tsukiji (ouverture à vérifier sur place dès votre arrivée au Japon), l'un des plus grands au monde. Des poissons frais et luisants alignés dans des caisses sont vendus pour approvisionner les restaurants et les poissonneries du pays. Les enchères animées des vendeurs de poissons sont captivantes et l'atmosphère de ce marché est sympathique et communicative. C'est une scène vraiment spectaculaire et elle offre l'occasion de voir comment les Japonais se procurent leur principale source de protéines.

Visite du vieux quartier populaire d’Asakusa et son temple Sensoji, également connu sous le nom de temple d’Asakusa Kannon, très populaire avec sa rue bordée de boutiques traditionnelles. Construit en 645, c’est le temple le plus ancien de la ville. Les Japonais continuent d’y prier le bodhisattva de la miséricorde.

Promenade vers la porte Kaminarimon, une très jolie porte en laque vermillon qui se trouve à l’entrée de l’allée commerçante appelée Nakamise, menant devant la façade du hall principal du temple. Cette porte est l’une des principales attractions d’Asakusa. A sa droite, le dieu du vent, et à sa gauche, le dieu du tonnerre sont représentés afin de souhaiter du bonheur à tous les visiteurs.

Visite du musée national de TOKYO qui regroupe la plus grande collection d’art japonais au monde.

Promenade dans le parc d’Ueno, le plus vaste de la ville. Au printemps, des foules de visiteurs viennent ici pour admirer les cerisiers en fleurs.

Logement à l’hôtel.

 

5ème jour : TOKYO / KAWAGUCHIKO (bus - 106 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Rendez-vous avec un assistant anglophone pour vous rendre au Shinjuku bus terminal en taxi privé.

Départ en bus régulier (places réservées) à destination de KAWAGUCHIKO.

Arrivée à la gare routière de KAWAGUCHIKO pour un rendez-vous avec les beautés naturelles du Japon.

KAWAGUCHIKO situé en bordure du lac du même nom, offre l’une des meilleures vues sur le MONT FUJI au Japon. Le lac Kawaguchiko est l’un des cinq lacs entourant le MONT FUJI. C’est aussi une station thermale très appréciée pour ses innombrables sources chaudes (onsen) riches en minéraux et son cadre montagneux. C’est à la mi-novembre que la floraison des érables rouges, les momiji atteint son pic dans la région.

Transfert à votre ryokan à pied par vos soins.

Installation dans votre ryokan, une auberge traditionnelle très ancrée dans la culture japonaise (check-in : 15h00) où vous pourrez profiter des thermes.

En logeant dans un ryokan, vous vivrez l’expérience du mode de vie traditionnel. Confortablement installé sur un tatami (tressage de tiges de végétaux), vêtu d’une ample yukata (kimono en coton léger), vous apprécierez l’atmosphère raffinée des demeures japonaises, les bains publics, des espaces communs où vous pourrez vous relaxer, ainsi que la délicatesse de la cuisine nippone. Dès l’entrée, vous échangerez vos chaussures contre des chaussons, que vous prendrez soin de quitter en pénétrant dans votre chambre tapissée de tatami et disposant d’un futon.

Dîner japonais et logement dans votre ryokan.

 

6ème jour : KAWAGUCHIKO

Petit déjeuner dans votre ryokan.

 

Journée libre avec suggestion de visites :

Vous pourrez utiliser les bus touristiques à l’ancienne (au départ de la gare de KAWAGUCHIKO) pour accéder à la plupart des sites touristiques autour de KAWAGUCHIKO ou encore louer des bicyclettes pour faire le tour du lac sur une distance de 20 km environ. Vous aurez ainsi l’occasion d’apprécier la nature environnante et capturer dans votre appareil photo de belles vues sur le MONT FUJI, symbole indissociable et emblématique du Japon éternel (sous réserve des conditions météorologiques). Le MONT FUJI s’observe le mieux entre octobre et mars et vous devrez vous lever tôt pour optimiser vos chances de l’apercevoir car il est souvent enveloppé par les nuages.

Excursion au mont Kachi Kachi en téléphérique jusqu’à 1075 mètres d’altitude. Le Kachi Kachi permet d'avoir une très belle vue sur le MONT FUJI, sur le lac Kawaguchiko et sur toute la région. Le téléphérique part de la gare de Kohan et atteint la gare de Fujimidai en moins de trois minutes.

A partir des plateformes d’observation, vue sur le célèbre MONT FUJI (selon les conditions météorologiques), l’un des emblèmes les plus connus du pays. D’une altitude de 3 776 mètres, c’est le sommet le plus élevé du Japon et l’un des plus beaux cônes symétriques du monde. C’est un lieu symbolique, source d’inspiration pour de nombreux artistes.

Visite du musée d’art Kubota Itchiku du nom d’un artiste mondialement renommé qui a dédié toute sa vie à recréer la technique ancestrale de la teinture sur kimono. Vous pourrez notamment y voir un ensemble de 46 kimonos illustrant un paysage évoluant au fil des saisons (automne et hiver). L’artiste n’avait pas achevé son œuvre avant sa mort et ses apprentis ont pris le relais pour représenter le printemps et l’été. Un jardin avec de petites cascades et des forêts entoure le musée. Le musée se trouve également à proximité du couloir de l’érable qui apparaît dans toute sa splendeur à partir de la mi-novembre.

Profitez de votre séjour à KAWAGUCHIKO pour savourer un bol de nouilles plates locales cuites dans une soupe à base de miso (pâte de soja aromatisée fermentée et salée) et accompagnée de légumes.

Dîner japonais et logement dans votre ryokan.

 

7ème jour : KAWAGUCHIKO / TAKAYAMA (bus – 215 km)

Petit déjeuner dans votre ryokan.

Départ à pied par vos soins vers la gare routière de KAWAGUCHIKO.

Installation à bord du bus régulier direct (places réservées) à destination de TAKAYAMA.

Vous traverserez les paysages verdoyants tapissés de rizières, de théiers et de pinèdes.

Arrivée à la gare routière de TAKAYAMA, petite bourgade blottie au cœur des Alpes Japonaises.

TAKAYAMA est une ancienne place forte, entourée de cimes boisées, et souvent surnommée la « petite TOKYO » pour son plan de ville en damier et ses curiosités historiques. Vous plongerez alors dans le Japon des temps passés lorsque vous flânerez dans ses rues bordées de vieilles maisons de bois et d’échoppes traditionnelles restées intactes depuis l’époque des shogun. La ville est aussi réputée pour son artisanat local, le travail de la laque et son excellent sake.

Transfert à votre ryokan par vos soins.

Installation dans votre ryokan.

 

Après-midi libre avec suggestion de visites :

Découverte à pied de la vieille ville et de la rue Kami-sannomachi, encore préservées des grands bouleversements urbanistiques.

Visite de la maison Jinya. Sous le règne des Tokugawa, ce groupe de bâtiments fut le siège du gouvernement de la province de Hida. De nos jours, on pénètre dans le bâtiment par la porte principale, qui était réservée aux dignitaires de haut rang. A l’intérieur, vous pourrez distinguer la grande salle d'audience et la salle de torture. Le reste des bâtiments servait d'habitations pour les seigneurs locaux ou les invités de marque. Au Sud des bâtiments, se trouvent de grands greniers à riz qui recevaient en volume les montants des taxes du shogunat. Vous découvrirez un véritable labyrinthe de salles couvertes de tatami et de couloirs bordés de murs de papiers.

En dehors du centre ville, visite du Matsuri no Mori ou Takayama festival museum construit sous terre. C’est le plus grand musée souterrain du Japon qui abrite des stands, des paravents et des chars grandeur nature avec leurs décorations élaborées et leurs marionnettes Karakuri qui sont utilisés au moment du festival de TAKAMAMA qui a lieu pendant deux jours au printemps et à l’automne. Le festival figure parmi les plus beaux festivals du Japon avec ceux de Gion Matsuri et Chichibu Yomatsuri à KYOTO. Vous y verrez aussi d’énormes tambours de taiko considérés comme les plus gros tambours du monde. Vous pourrez apprécier le timbre particulier de ces instruments de percussion.

Dîner japonais et logement dans votre ryokan.

 

8ème jour : TAKAYAMA / SHIRAKAWAGO / KANAZAWA (bus – 123 km)

Petit déjeuner dans votre ryokan.

Départ par vos soins vers la gare routière de TAKAYAMA.

Départ en bus régulier (places réservées) à destination de KANAZAWA. Le trajet vous fera découvrir d’admirables paysages de rizières, de montagnes, de petits villages …

En chemin, arrêt à SHIRAKAWAGO, petite ville nichée au cœur de la vallée de la Shokawa, avec ses maisons dont l’architecture de style gassho est unique au Japon.

 

Suggestion de visites pendant votre temps libre à SHIRAKAWAGO :

Promenade dans le village, parfaite illustration de l’adaptation de la vie traditionnelle à son environnement. Les maisons massives au toit de chaume de riz, à double pente très accentuée étaient conçues pour abriter une famille élargie de paysans et les protéger du rude climat des montagnes. Ce style de construction est connu sous le nom de gashozukuri. Plusieurs villages de la vallée dont SHIRAKAWAGO ont été classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1995.

Visite de la maison de la famille Wada avec son toit de chaume. Construite vers 1800, c’est la plus grande maison de style gassho de SHIRAKAWAGO. Les cours d’eau et les champs environnants, le jardin avec sa haie, la demeure principale et les dépendances qui abritent des objets quotidiens traditionnels utilisés par des générations successives témoignent d’un très riche intérêt culturel.

 

Continuation en bus régulier (places réservées) vers KANAZAWA.

Arrivée à la gare routière de KANAZAWA.

Transfert à l’hôtel par vos soins.

Installation à l’hôtel.

Logement à l’hôtel.

 

9ème jour : KANAZAWA

Petit déjeuner à l’hôtel.

Installée sur la côte occidentale de l’île de Honshu, KANAZAWA est apparue vers la fin du XVème siècle et est restée pendant toute la période Edo la ville fortifiée la plus riche du Japon. Située à l’abri des routes touristiques, la cité a su préserver son charme d’autrefois en se consacrant à l’art et à l’artisanat. A l’instar de TAKAYAMA, elle a été épargnée par la guerre.

 

Journée libre avec suggestion de visites :

Promenade dans le deuxième des trois plus beaux jardins du Japon, le Kenroku-en ou jardin des Six Qualités, avec ses 12 000 arbres et ses 150 essences.

KANAZAWA a conservé trois quartiers avec des chaya, ces maisons de thé traditionnelles où les hôtes sont divertis par des geisha qui exécutent des danses, jouent des instruments de musique et interprètent des chants.

Balade dans le quartier d’Higashi Chaya, le plus grand et de loin le plus intéressant avec ses rangées de maisons en bois à deux étages parfaitement alignées. S’y trouvent deux chaya, la Shima Teahouse et la Kaikaro Teahouse ainsi que des cafés, des restaurants et des magasins. Il est vraiment agréable de flâner dans ce quartier pour sa familiariser davantage avec l’histoire et la culture japonaise.

Logement à l’hôtel.

 

10ème jour : KANAZAWA / KYOTO (train – 229 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ par vos soins vers la gare ferroviaire de KANAZAWA.

Installation à bord du train à destination de KYOTO (début de l’utilisation de votre JR PASS).

Arrivée à la gare ferroviaire de KYOTO.

Originellement bâtie selon le plan en damier des capitales chinoises de l’époque, KYOTO fut la capitale impériale du Japon entre 794 et 1868, onze siècles pendant lesquels les nobles des cours successives n’ont cessé de rivaliser d’élégance et de raffinement. Plusieurs fois désertée par le pouvoir politique, la cité a cependant toujours réussi à maintenir son statut de centre artistique et culturel, à tel point qu’elle est devenue un véritable reliquaire de trésors. Si TOKYO représente souvent le Japon moderne dans l’imaginaire du visiteur, KYOTO représente le Japon traditionnel. Vos yeux seront ici comblés par la sérénité des temples et des jardins, la beauté des résidences des nobles, décorés par des peintres d’un talent exceptionnel.

Transfert à l’hôtel par vos soins.

Installation à l'hôtel (check-in : 15h00).

Reste de la journée libre.

Logement à l’hôtel.

 

11ème jour : KYOTO

Petit déjeuner à l’hôtel.

Entourée de belles collines, la ville reflète la gloire et la splendeur de la culture du Japon ancien. En plus de deux magnifiques villas impériales, KYOTO compte environ 270 sanctuaires shinto et 1 600 temples bouddhistes, insérés depuis un millénaire dans le damier de rues et d’avenues. Les jardins-paysages constituent un des éléments essentiels de l’héritage culturel de KYOTO, qui en possède plus de 60, considérés parmi les plus beaux : roches, plantes, ruisselets et sables, sont harmonieusement disposés pour évoquer le caractère du paysage.

A la fin du VIIIème siècle, la cour impériale quitte NARA, alors capitale du Japon, pour s'installer à Heiankyô (ancien nom de KYOTO), non loin du grand lac Biwa. Là, l'empereur Kammu se fait construire en 794 un vaste palais, suivant le modèle des palais impériaux chinois de l'époque : Kyôto Gosho.

 

Journée libre avec suggestion de visites :

Visite du temple dédié à Kannon, la version féminine japonaise d’Avalokiteshvara, bodhisattva de la compassion universelle : le temple Kiyomizu à la puissante architecture de bois classé sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Promenade dans les ruelles de Ninennzaka et de Sanennzaka qui montent vers le temple de Kiyomizu. Ces ruelles pavées sont bordées d’habitations traditionnelles en bois.

Visite du magnifique château de Nijo, inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, célèbre pour ses bâtiments aux proportions harmonieuses ornés de superbes fusuma (écrans coulissants), pour ses très belles peintures de l’école de Kano et pour ses vastes jardins.

Visite du célèbre pavillon d’Or ou Kinkakuji, chef-d’œuvre d’harmonie classé sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Ce fut d’abord une villa impériale, transformée en temple zen après la mort en 1408 de Yoshimitsu, troisième shogun Ashikaga.

Visite du temple Ryoanji, le temple du Repos du Dragon. Dans son jardin zen de sable et de rochers, quinze pierres sont disposées en cinq groupes sur une aire de sable symbolisant la mer.

Balade dans le célèbre quartier de Gion proche de l'avenue Shijo. Ce quartier a su conserver son caractère traditionnel avec ses ruelles pleines de charme et ses geisha. C’est un moment insolite à travers les rues préservées de Hanami-koji, Shijo-dori, Sanjo-dori et Shirakawa …

Ne manquez pas d’assister à une cérémonie du thé (chanoyu), un culte esthétique toujours en vogue chez beaucoup de dames japonaises. On le considère en même temps comme une discipline mentale et comme une façon d’apprendre l’étiquette et les manières élégantes.

Logement à l’hôtel.

 

12ème jour : KYOTO

Petit déjeuner à l’hôtel.

 

Journée libre avec suggestion de visites :

A l’Ouest de KYOTO, visite du temple Tenryuji fondé au XIVème siècle, important temple de l’école Rinzai, l’une des trois écoles du bouddhisme zen japonais. Classé parmi les sites du Patrimoine Mondial de l’UNESCO de KYOTO et parmi les cinq grands temples zen de la ville, le temple Tenryuji est le plus grand et le plus impressionnant temple d’Arashiyama. Vous remarquerez notamment son magnifique jardin zen datant de la même époque. Il est composé d’un grand étang où se reflètent les érables, et les collines environnantes du mont Arashiyama et Kameyama, semblent se confondre avec le prolongement de ce jardin. Ce jardin considéré comme un lieu historique, a servi de modèle pour de nombreux jardins conçus par la suite et c’est un merveilleux endroit pour méditer. A l’automne, les érables se parent de couleurs flamboyantes et au printemps, les cerisiers illuminent le jardin.

Belle promenade à travers les bosquets de bambous de Sagano.

Découverte du pont Togetsukyo construit au cours de la période Heian (794-1185). Avec la montagne boisée en arrière plan, c’est un lieu agréable pour se promener. Vous y trouverez de nombreux petits magasins et des restaurants.

Visite du musée de Sake Gekkeikan Okura avec sa collection d’outils traditionnels de brassage. L’histoire fascinante du saké vous y sera présentée ainsi qu’une dégustation de cette boisson alcoolisée à base de riz.

Goûtez au Shabu shabu, dîner au cours duquel vous cuisinerez vous-même de très fines lamelles de bœuf dans une marmite de bouillon de poulet avec chou, carottes, épinards, champignons et tofu.

Logement à l’hôtel.

 

13ème jour : KYOTO / NARA / KYOTO (train - 92 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

 

Journée libre avec suggestion de visites :

Au Sud de KYOTO, sur la route de NARA, visite du sanctuaire de Fushimi Inari, le plus grand sanctuaire shinto du Japon dédié à la déesse du riz, Inari, également associée à la richesse, d’où la présence de milliers de torii rouges vermillon, portail traditionnel japonais. Les torii sont habituellement érigés à l’entrée des sanctuaires shinto pour séparer l’enceinte sacrée de l’espace profane. Ces torii ont été financés par des hommes d’affaires et des sociétés et leur nom est inscrit sur chacun des poteaux.

Située au cœur du Yamato, véritable creuset de la civilisation japonaise, NARA est l’héritière de la plus ancienne des capitales impériales de l’archipel. C’est ici, au VIIIème siècle, qu’ont été réunis les fondements originels et les apports culturels du continent, dont la synthèse servira de base pour tout le développement ultérieur du Japon.

Visite du majestueux témoin de l’âge d’or du bouddhisme inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO : le temple de Todaiji, siège de la secte Kegon, dont le principal sanctuaire, le Daibutsuden, la plus grande construction en bois du monde, abrite une statue de bronze géante du bouddha Vairocana.

Promenade dans le parc aux Daims où gambadent plus de 1 200 daims en liberté.

Visite du temple Kofukuji, dont la pagode à cinq étages est devenue le symbole de NARA.

Retour à KYOTO.

Logement à l’hôtel.

 

14ème jour : KYOTO / MIYAJIMA (train – 387 km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ par vos soins vers la gare ferroviaire de KYOTO.

Installation à bord du train à destination de MIYAJIMA.

Arrivée à la gare ferroviaire de MIYAJIMA.

Puis embarquement en ferry vers la petite île sublime de MIYAJIMA (10 minutes de traversée), réputée pour être l’un des plus beaux sites du Japon. Vous pourrez y contempler le calme de la mer intérieure, une source intarissable où les artistes, les mystiques et les rêveurs continuent de puiser leur inspiration.

Installation dans votre ryokan.

Dîner japonais et logement.

 

15ème jour : MIYAJIMA / HIROSHIMA / OSAKA (train – 356 km)

Petit déjeuner dans votre ryokan.

 

Temps libre avec suggestion de visites :

Découverte du sanctuaire shinto « flottant » Itsukushima inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Avec son grand portique torii vermillon en bois de camphrier, il constitue une des vues les plus célèbres du Japon.

Retour en ferry sur l’île de Honshu (10 minutes de traversée).

Départ par vos soins vers la gare ferroviaire de MIYAJIMA.

Installation à bord du train à destination de HIROSHIMA.

Arrivée à la gare ferroviaire de HIROSHIMA.

La ville fortifiée d’HIROSHIMA a été fondée en 1589 par Terumoto Mori, un des 5 tairo, à l'époque représentant du Shogun. Il réunit par des ponts les cinq îles délimitées par les six branches de la rivière Ota. Il créa ainsi « l'île large » : Hiroshima. C'est vers 1870 qu'elle devient, grâce à son port, Ujina, le quartier général de l'armée japonaise pendant les guerres sino-japonaise et russo-japonaise.

Il va sans dire que la ville a bien changé depuis 1945. Mais elle a conservé dans son centre, à l’épicentre de l’explosion, des ruines de l’effroyable événement. Aujourd’hui, c’est une ville moderne aux larges avenues rectilignes. C’est à l’initiative de son maire que HIROSHIMA fut proclamée « cité de la paix » par le parlement japonais.

 

Temps libre avec suggestion de visites :

Situé à 500 mètres du point d’impact, le parc du Mémorial de la Paix, conçu par le célèbre architecte Kenzo Tange, abrite un musée émouvant rappelant les horreurs de la première bombe atomique, à l’aide de photos, témoignages de survivants, objets, peintures, … Dans le parc, un cénotaphe a été réalisé en mémoire des victimes de la bombe. La flamme de la paix qui brille à côté ne s’éteindra pas tant que les armes nucléaires existeront dans le monde. Un autre monument représente une jeune fille avec un oiseau, dédié aux enfants : c’est un hommage à la jeune Sadako Sasaki qui pensait pouvoir guérir en pliant 1 000 grues de papier, symbole de longévité.

Face au parc, vous pourrez admirer les portes de la Paix, un monument-promenade conçu par les Français Clara Halter et Jean-Michel Wilmotte, qui commémore le 60ème anniversaire du bombardement atomique. Il est composé de 10 arches translucides de neuf mètres de haut, réparties sur un parvis de pierre sur lequel est gravé le mot « paix », également décliné en 49 langues et 18 alphabets. Ces arches symbolisent les « neuf cercles de l’Enfer de Dante, plus un : Hiroshima ».

Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1996, le Dôme de Genbaku, fut le seul bâtiment à rester debout près du lieu où explosa la première bombe atomique. Il a été préservé tel qu'il était juste après le bombardement grâce à de nombreux efforts, dont ceux des habitants d'HIROSHIMA, en espérant une paix durable et l'élimination finale de toutes les armes nucléaires de la planète. C'est un symbole dur et puissant de la force la plus destructrice que l'homme ait jamais créé, qui incarne en même temps l'espoir de la paix.

 

HIROSHIMA, la ville martyre

Le 6 août 1945, à 08h15, l'avion américain « Enola Gay » lâche la première bombe atomique, « little boy », sur la ville d’Hiroshima, siège du commandement du Japon impérial. L'explosion rase instantanément la ville dans un rayon de deux kilomètres et provoque la mort d'environ 221 000 personnes. Jusqu’à huit kilomètres, les habitants souffriront de graves brûlures. Les radiations continueront à faire de nombreuses autres victimes pendant des années et entraîneront leucémies, cancers, malformations, … sur deux générations.

 

Départ par vos soins vers la gare ferroviaire de HIROSHIMA.

Installation à bord du train à destination de OSAKA.

Arrivée à la gare ferroviaire de OSAKA.

OSAKA, la capitale du Kansai, est la troisième ville du Japon derrière TOKYO et YOKOHAMA, la «jumelle » de TOKYO. OSAKA est une ville futuriste très industrielle et particulièrement dynamique. Bien qu’elle fut déjà au Vème siècle le centre des échanges commerciaux et culturels entre le Japon et le reste de l’Asie, elle n’a gardé que peu de souvenirs de son passé. Pourtant, la « capitale d’eau » ne manque pas d’attraits avec ses canaux, ses agréables paysages naturels et ses chemins piétonniers le long des berges. La ville a su également préserver jusqu’à nos jours ses délicieuses traditions culinaires, son théâtre de marionnettes et son théâtre kabuki universellement connus.

Transfert à l’hôtel par vos soins.

Installation à l'hôtel.

Logement à l’hôtel.

 

16ème jour : OSAKA / PARIS (vol)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Rendez-vous avec un assistant anglophone et transfert à l’aéroport du KANSAI.

Conçu par l’un des architectes du centre Beaubourg de PARIS, l’aéroport du KANSAI est situé sur une île artificielle, au beau milieu de la baie d’OSAKA.

Formalités d’enregistrement par vos soins.

Envol à destination de HAMBOURG sur vol régulier (repas à bord).

Arrivée à PARIS le même jour.

 

 

MOUVANCE VOUS SOUHAITE « BON VOYAGE » … en espérant que vous vivrez de grands moments de dépaysement et d’enrichissement personnel. A votre retour, n’oubliez pas de nous écrire vos commentaires.

 

INFORMATIONS IMPORTANTES

L’ordre du séjour peut être inversé ou les visites modifiées en fonction des impératifs locaux (caprices de la météo, horaires d’avion ou de train, état des routes et des pistes, conditions de circulation, fermeture de sites ou de musées, jours fériés ou visites officielles ou autres événements complètement indépendants de notre bonne volonté, …

Les repas sont libres et à votre charge tout au long de l’itinéraire hormis en cas de logement en ryokan où le dîner est servi. A titre indicatif, un repas simple dans un petit restaurant local coûte entre 15 et 25 €, un repas à l’hôtel coûte souvent plus du triple (environ 60 €) ! Une petite bouteille d'eau coûte environ 2 € et une bière entre 4 et 7 €. Vous aurez un grand choix de restauration à toutes vos étapes et vous trouverez facilement de petits restaurants bon marché servant de la cuisine japonaise typique.

Pour les bagages, il est conseillé de vous munir d’une valise par personne facilement maniable et la plus légère possible car selon les gares vous devrez circuler sur des tapis et escaliers roulants (ou simples escaliers dans les petites gares provinciales) avant de monter à bord des trains. De plus, l’espace disponible pour les bagages à bord des trains est très réduit.

 

FORMALITES D’ENTREE A CE JOUR

Passeport français en cours de validité pendant toute la durée du séjour sur place.

Par mesure de précaution et le cas échéant, il vous appartient de vérifier au moins 3 mois avant votre départ que votre passeport dispose bien de 3 pages vierges consécutives dont 2 face à face pour l'apposition des tampons d'immigration.

Nous fournir une photocopie bien lisible de votre passeport dès l’inscription (attention, les photocopies des nouveaux passeports avec la deuxième photo qui apparaît en fond cachent souvent les informations relatives à l’identité, nous vous remercions de veiller à éclaircir les photocopies).

 

 

DATES ET TARIFS 2020 : JAPON

TRADITION ET MODERNITE - 16 jours / 14 nuits

Période de voyage

Départ de PARISPrix par personne

Hôtels 3*** NL

Départ garanti aux dates de votre choix

Base 8 personnes

Base 6 personnes

Base 4 personnes

Base 2 personnes

2020

Nos tarifs sont garantis jusqu’à 1 yen japonais = 0,0084 euro selon les données économiques connues à la date de notre proposition (13/08/19), hors hausse éventuelle du yen japonais (part révisable : yen), des taxes aéroportuaires et locales, du carburant, sous réserve de disponibilités dans la classe de réservation correspondant à ces tarifs et d’opération des vols et sous réserve de confirmation des hôtels à ces niveaux de tarifs.

 

 

PRESTATIONS INCLUSES

 

  • Les vols internationaux PARIS / TOKYO // OSAKA / PARIS sur vols réguliers
  • Les taxes d’aéroport, de carburant, de sécurité et de solidarité (€)
  • La taxe sur la consommation et les taxes de service dans les hôtels (10 %)
  • Une carte Suica pré-chargée de 1500 Yen par personne et rechargeable sur place
  • La location d’un pocket Wifi de l’aéroport de Tokyo à l’aéroport d’Osaka
  • Le transfert aéroport / hôtel avec assistance anglophone à TOKYO (Jour 2)
  • Le transfert hôtel / Shinjuku bus terminal avec assistance anglophone à TOKYO (Jour 5)
  • Les trajets en bus de ligne régulière TOKYO / KAWAGUCHIKO / TAKAYAMA / KANAZAWA
  • Le transfert hôtel / aéroport avec assistance anglophone à OSAKA (Jour 17)
  • Le logement en hôtels de catégorie 3 étoiles (Normes Locales), base chambre double ou twin (les chambres au Japon sont de taille réduite), avec les petits déjeuners, pour un total de 14 nuits (hors transport)
  • Les 4 dîners en ryokan (l’eau en carafe est fournie à chaque repas)
  • 8 sites inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO au cours de votre itinéraire
  • La garantie APST (l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme vous garantit la totalité des sommes versées)
  • Les pourboires aux assistants
  • L’assurance assistance-rapatriement (frais médicaux couverts à hauteur de 152 500 euros)

 

 

PRESTATIONS NON-INCLUSES

 

  • L’assurance annulation optionnelle (3 % du forfait global)
  • Les trajets en train KANAZAWA / KYOTO / NARA / KYOTO / MIYAJIMA / HIROSHIMA / OSAKA et le ferry aller-retour pour l’île de MIYAJIMA à l’aide d’un Japan Rail Pass valable 7 jours à commander par vos soins sur internet (Classe Green équivalent 1ère classe   : env. 320 € adulte & env. 160 € enfant – Classe ordinaire équivalent 2ème classe : env. 240 € adulte & env. 120 € enfant, tarifs valables au 01/01/19 susceptibles de changement)
  • Les services d’un assistant anglophone (possible à TOKYO, KYOTO et OSAKA) : € par jour pour 2 personnes (durée 8 heures, transports de l’assistant à rembourser par vos soins)
  • Les repas non-mentionnés au programme et les boissons
  • Les visites et les droits d’entrée

 

 

HOTELS

 

Hôtels 3*** NL

 

TOKYO 

3 nuits

Pearl Kayabacho ***

KAWAGUCHIKO

2 nuits

Kasuitei Oya (ryokan)

TAKAYAMA

1 nuit

Hoshokaku (ryokan)

KANAZAWA

2 nuits

Garden Kanazawa ***

KYOTO 

4 nuits

Kyoto Tower Annex ***

MIYAJIMA

1 nuit

Morinoyado (ryokan)

OSAKA

1 nuit

Hearton Nishi Umeda ***

 

ou hôtels de catégorie similaire (sous réserve de disponibilités au moment des réservations)

Il n’existe pas à ce jour de classification hôtelière officielle à l’échelle internationale. Notre classification sous forme d’étoiles NL (Normes Locales) s’appuie sur les prestations effectivement offertes par les établissements hôteliers et sur les appréciations de notre service qualité et de nos bureaux locaux. En cas d’indisponibilité des hôtels mentionnés, MOUVANCE vous proposera un hôtel de catégorie similaire soigneusement sélectionné.